Avant sa thèse

Avant une thèse : questions à poser à son futur directeur de thèse

Cette rubrique contient quelques questions à poser à votre futur directeur de thèse. Ces questions sont issues d’un sondage effectué auprès des doctorants actuellement à l’IRISA.

Motivation

  • La thèse dure (au moins) trois ans, donc il faut se poser la question “Suis-je prêt à accepter un sujet qui ne me plait pas juste parce que c’est le seul moyen d’avoir une thèse ?”
  • Evitez de vous laisser emporter par l’euphorie d’avoir trouvé un sujet et un financement dans le domaine qui vous plait au point d’en oublier de poser des questions.

Sujet de thèse

  • Combien de personnes candidatent sur ce sujet ?
  • Où suis-je placé dans cette liste ?
  • Quelles sont les compétences requises et/ou à développer pour mener à bien ce projet doctoral (thèse) ?
  • Vais-je utiliser pour programmer la plate-forme ou le programme de quelqu’un ? est-ce que ce programme est stable ?
Il peut arriver que vous repreniez le programme d’un ancien doctorant. Dans ce cas demandez-lui directement des informations sur son programme. Le directeur de thèse, cela fait bien longtemps qu’il n’a plus rien codé ! Donc il est fort possible qu’il ignore à quel point le programme précédent est foireux ou pas.

Travail de recherche

  • Avec qui serais-je amené à travailler dans l’équipe ? à l’Irisa ? en France ? à l’étranger ?
  • Combien de réunions sont prévues par mois ?
  • Quel planning est proposé pour la thèse ?
  • Quelles sont les personnes à qui je pourrais m’adresser pour telle ou telle compétence ?
  • Quels sont les domaines de recherche de l’équipe ?
  • Qu’est-ce que je vais être amené à programmer ?
  • Quels sont les outils que l’équipe utilise ? Est-ce les bons outils ?

Financement

  • Sur quelle(s) bourse(s) dois-je candidater ? Quel est (sont) son (leurs) montant(s) ?
  • Quelles sont les autres candidatures dans l’équipe ? Quelles bourses ?
  • A combien s’élèvera mon salaire ?

Encadrement

Qui

  • Par qui se fera l’encadrement ? Le directeur de thèse lui-même ? Un autre chercheur ?
Le directeur de thèse est obligatoirement titulaire d’une HDR (Habilitation à Diriger des Recherches). A ce titre, il est responsable de la thèse, mais il peut déléguer ou partager l’encadrement avec un autre chercheur.)

Compétences

  • Mon directeur de thèse est-il compétent dans le domaine du sujet qu’il propose ? (Malheureusement il arrive que non.)
Certaines thèses sont financées grâce à des contrats décrochés par le futur directeur. Seulement il arrive que ces contrats n’aient aucun rapport avec le domaine de recherche du futur directeur.
  • Qu’a-t-il proposé dans le domaine ? En quoi son approche est elle novatrice ?
  • Est-ce que mon futur directeur a des publications récentes, en premier nom ou avec des doctorants, dans des conférences correctes ? Il s’agit d’un point important car cela donne une vision globale tant des compétences de l’encadrant pour la tâche de recherche que pour celle de diffusion de ces résultats et donc de la capacité qu’il aura à vous faire publier vous aussi.
Pour exemple, publie-t-il seul ou toujours avec ses thésards, dans ce cas quel est son taux de participation aux articles ? Ses travaux sont-ils cités dans d’autres articles par d’autres spécialistes du domaine ?
  • Dans quelles revues et conférences publie-t-il ? Il est important de chercher à savoir si les conférences ou journaux dans lesquels ses articles sont publiés, sont des conférences importantes ou pas. Pour le savoir, une bonne idée est de comparer avec d’autres titulaires venant de la même équipe que l’encadrant pressenti.
  • Quelles sont ses compétences scientifiques ?
  • Est-il informaticien, mathématicien, électronicien, physicien ?
  • Depuis combien de temps a-t-il sa thèse ? Si l’encadrement est assuré par un autre chercheur, compte-t-il passer l’HDR ? Dans combien de temps ?

Présence

  • Y aura t-il des réunions de mises au point avec l’encadrant régulièrement ?
  • Le directeur de thèse est-il impliqué dans des projets divers qui l’amèneront a s’absenter régulièrement ?
  • Quelle est la charge administrative de mon futur directeur (cours, responsable de formation, conseils divers) ?
  • L’encadrant envisage-t’il de postuler à un autre poste ? Restera-t’il le temps nécessaire à l’IRISA ?
Un chercheur peut changer de laboratoire à la faveur d’une promotion : s’il est maître de conférence et titulaire (ou sur le point de l’être) d’une HDR, il est susceptible de candidater sur un poste de professeur dans une autre université…

Autres doctorants

  • Combien d’autres doctorants sont encadrés par lui en ce moment ? Où en sont-ils dans leur thèse ? Aura-t-il le temps de me rencontrer régulièrement ?
  • Combien de doctorants ont été encadrés par lui dans le passé ? De quand date le dernier ? Que font-ils actuellement ?
  • Combien ont soutenu ? Quelle est la durée moyenne d’une thèse dans l’équipe ?
  • Quel est le taux de réussite des doctorants dans l’équipe (nombre de thèses soutenues/nombre de thèses commencées depuis 3 ans et demi) dans les 8 dernières années ?
  • Quel est le taux d’abandon (nombres thèses abandonnées/nombre de thèses commencées depuis au moins 3 ans) dans les 8 dernières années?
  • Suis-je son premier thésard ? (S’il en a déjà 4, 5, 6 se méfier de la qualité de l’encadrement…)
  • S’il a d’autres doctorants, qui sont ils ? Sont-ils bien encadrés ?
Les contacter, la discussion avec d’autres doctorants est souvent plus sincère et plus facile qu’avec le futur directeur. Il est important de discuter avec les doctorants de l’ambiance et l’encadrement général au laboratoire. Il faut prendre plusieurs avis pour plus d’objectivité.

Environnement

  • Quels sont les moyens matériels mis à ma disposition ?
  • Est-ce que j’aurai un bureau ? Un ordinateur ? Un ordinateur portable ?
  • Est-ce que l’équipe est suffisamment grande pour m’accueillir ?
  • Combien de doctorants sont actuellement dans l’équipe ? De permanents ? D’ingénieurs ?
  • Se renseigner sur l’ambiance dans l’équipe, tension, conflit entre personnes.
  • Réunions d’équipe : quelle périodicité ? qui sont présents ?
  • Qui dans l’équipe travaille sur des sujets proches de celui proposé pour la thèse ? Des collaborations sont-elles prévues ?

Liens vers extérieur

  • L’équipe est-elle impliquée dans des projets nationaux ? européens ? Si oui, lesquels et y en a-t-il un qui est proche du sujet de thèse ? Y a t-il des collaborations prévues au sein de ces projets ?
  • Quels sont les liens entre l’équipe et le monde industriel ?

Avenir professionnel

  • Dans ce domaine, où pourrais-je candidater (monde académique) ou postuler (monde industriel) en France ? à l’étranger ?
  • Dans quelle discipline vaut-il mieux s’inscrire en thèse en vue des qualifications, par rapport à la discipline du DEA et aux enseignements envisagés ? Est-il possible d’envisager plusieurs demandes de qualification ?
  • Y a-t-il des collaborations particulières avec des équipes à l’étranger ? (on peut envisager des échanges, un post-doctorat…)

L’enseignement

  • Quels sont les critères pour être moniteur ? (Notamment, quel est le plafond de rémunération ?)
  • Le financement proposé permet-il de demander un poste de moniteur ?
  • Pourrais-je effectuer des activités annexes (enseignements, conseil en entreprise…) ?
Bien que le contrat doctoral spécifie que vous avez le droit de vous porter candidat pour assurer des activités annexes, il n’est pas rare que l’encadrant soit rétissant à laisser (même pour une faible charge horaire) son doctorant s’éloigner de ses tâches de recherche.
  • Quelle est la politique de l’équipe vis à vis des heures d’enseignement en vacations ?
  • Est-ce que le directeur de thèse est favorable à l’enseignement pendant la thèse ?
Si votre futur directeur vous le déconseille fortement et que vous souhaitez faire une carrière à l’université, vous risquez de ne pas acquérir suffisamment d’expérience en enseignement pour pouvoir passer les qualifications de maître de conférence dans l’année qui suit votre doctorat.

Questions qu’on se pose dans la thèse en cas de problème :

  • Rien ne fonctionne, ma thèse n’avance pas, est ce ma faute ?
Pas forcément, ne pas hésiter à en parler tout de suite avec le directeur et/ou le chef d’équipe. Ça évite 6 mois de doute.

Trouvez de l’aide

  • Y a t il une association de doctorants dans le laboratoire que je puisse contacter ?
À l’IRISA, l’IETR et au LTSI, il y a l’ADOC. Mais beaucoup d’autres laboratoires ou universités ont aussi des assos.
  • Qui sont les médiateurs de thèse ?
Un des rôles de votre école doctorale (les doctorants de l’ADOC sont rattachés à l’école doctorale MATISSE) est justement de servir de médiateur en cas de problème avec le directeur de thèse ou l’encadrant d’une façon générale. Il ne faut pas hésiter à la contacter.

Les commentaires sont fermés